Invasion à haut débit

Publié le par cc jung in effect

Non, il ne s’agit pas de la dernière trouvaille sémantique et idéologique de notre futur empereur à talonnettes, ni de la réalité des côtes espagnoles où la misère et le désespoir s’échouent par vagues noires. Il est plutôt question ici de Trojan, de malware, de codes malicieux et autres trouvailles de quelques génies informatiques déboussolés. Ces truands numériques inondent les tuyaux à une vitesse folle à la recherche d’une proie et d’un disque dur à croquer ou à cracker. Ces fieffés coquins ont une sacrée imagination qu’il convient de saluer bien bas.
 
C’est une bataille homérique et quotidienne qui se joue chaque jour sur le réseau. Le DJ CC Jung et le vaisseau Omegalpha subissent comme tout le monde des tentatives d’intrusion et parfois même des contaminations qui font hoqueter la machine toute entière en gravitation géostationnaire même si l’équipage se défend…avec les moyens du bord. Outre les désagréments induits par ces programmes et ces lignes de code qui prennent possession de votre bécane pour la transformer en zombie numérique, il convient de saluer les véritables performances de ces flibustiers imaginatifs. Un petit détour par les sites dédiés à la planète numérique s’impose parfois pour se préparer au futur assaut de tel ou tel ver ondoyant, éviter le clic qui claque comme un piège qui se referme et pour réfréner une furieuse envie de découvrir les photos torrides (et piégées) de Laeticia Casta ou d’une inconnue lubrique bien au chaud dans votre boîte à lettres.
 
Après l’armada des lombrics numériques, les faux scoops sur le suicide de Ben Laden et du roi de la chaise électrique, Arnold Schwarzenegger, les effeuillages bidons de telle ou telle célébrité, voici l’heure des…leurres. Le procédé est d’une simplicité diabolique pour la bonne raison qu’il joue encore une fois sur la psychologie de l’internaute et plus précisément sur son désir de parer justement les attaques virales. Vous ouvrez machinalement votre boite mail envahie par des tonnes de Viagra de contre-façon, le millième héritage d’un nigérian qui a retrouvé par hasard un pactole et parfois un gogo avide, les sollicitations d’annonceurs ou les spams de Nicolas et vous tombez sur un message émanant de Microsoft à lire d’urgence pour des motifs de sécurité.
 
La judicieuse réflexion à se faire : comment la firme de Bill a réussi à tracer mon adresse ? NSA ? Echellon ? Carnivore ? Cookies ? « Cafard » ? Hélas l’urgence annihile la réflexion et le quidam se précipite pour télécharger ce nouveau patch qui doit colmater la 25587421eme faille du pack Microsoft qui s’avère être in fine…un virus. « Il s'agit d'une faille de sécurité inexistante et d'un patch contenant bien sûr un malware qui va exploiter une faille bien réelle mais déjà corrigée » nous précise un article de PC Inpact (Lien). Le serpent se mord la queue et le ver frétille…
 
 

Bouche à bouche (Casta by Jung)

 
ces timbrés de l’envoi et de ces postiers fous
 
Nous évoquions plus haut le fléau des spams qui se jouent de tous les filtres pour polluer vos boites à lettres déjà bourrées jusqu’à la gueule par les dernières blagues stupides qui traînent sur le Net, les récentes vidéos plus ou moins drôles qui sont bien souvent des pubs insidieuses et bien d’autres turpitudes que les chastes oreilles des lecteurs d’Omegalpha ne méritent pas d’entendre. Une question taraude souvent l’esprit devant cette frénésie compulsive des spammeurs qui s’obstinent à inonder le réseau jusqu’à la saturation. Comment font ces malades ? L’actualité du jour nous donne une certaine idée de ces timbrés de l’envoi et de ces postiers fous. Ainsi, les autorités sud-coréennes viennent de débusquer un stakhanoviste de la chose puisque le bonhomme en question a avoué une utilisation effrénée du procédé pour ne pas dire débridée…
 
A raison de 18 millions de spams journaliers à destination de 133 pays, le zouave ne plaisantait pas, coachant pas moins de 16 000 ordinateurs zombies (lien) ! L’article de Pc Inpact nous rappelle également que les plus gros spammeurs restent les USA et la Chine. Une étude récente signalait d’ailleurs que des informaticiens véreux outre-atlantique travaillent sur des programmes pirates pour récupérer de véritables envois (mails) dans lesquels ils vont bientôt glisser leurs publicités plutôt minables. L’adresse sera correcte, le nom de l’expéditeur sera familier mais le message sera rien d’autre qu’une vulgaire réclame pour élargir son pénis, acheter du Viagra ou du Tamiflu frelaté. Quelle imagination !
 
 
 
Ressources du site :
 
 
 
 

 
Liens :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 __________________________________
P.S : pour mon fidèle lecteur Carabin X qui s’interrogeait sur le Tamiflu et Rumsfeld, voici quelques liens à suivre :
 
Donald Rumsfeld (Libération)
 
Extraits : Le magazine financier américain «Fortune» révélait, le même jour, que Rumsfeld est l'heureux détenteur d'au moins 5 millions de dollars d'actions de la société Gilead Sciences qui a élaboré le Tamiflu, un des deux antiviraux connus contre le virus H5N1.(…) »
 
 
 
Info ou intox ? (Hoaxbuster, forum)
 
 
See U
 
 
CC Jung

Publié dans D k Lé

Commenter cet article