La drôle de guerre de l’Empire en Afghanistan (1)

Publié le par cc jung in effect

Il parait que nous sommes en guerre en Afghanistan... Personne n’en parle mais il semble que ce soit vrai. D’ailleurs nous avons des soldats qui tombent régulièrement là-bas. Nous sommes en guerre contre le fanatisme, pour la libération des femmes afghanes, pour la reconstruction de ce pays qui a tant souffert des conflits justement et des invasions étrangères qui ont dévasté cette lointaine contrée, en guerre pour combattre le terrorisme sur place et l’oppression fanatique, en guerre pour restaurer la démocratie, en guerre pour...STOP ! Nous sommes en Afghanistan pour aider les pauvres paysans affamés à irriguer leurs champs craquelés par la sécheresse et pour entonner un nouvel air frais et vivifiant qui parle de démocratie, de reconstruction, de stabilité et de joie de vivre... D’ailleurs, les victoires de la coalition succèdent aux triomphantes prises des bastions talibans, comme un signe que la croisade pour le bien est décidément bénie des dieux...Stop ! Il est grand temps de soulever la burqa qui isole ce pays et de rembobiner tout le fatras de la bancale communication pour se pencher sur un théâtre d’opérations où il se passe décidément de bien curieuses choses.

 

Quelle riche actualité ! C’est ce qui s’appelle avoir l’embarras du choix. Omegalpha aurait pu donc se pencher sur les rictus haineux et autres vociférations de l’état hébreu et voyou en manque de péripéties sanguinaires (lien partie Introduction au chaos) ou dégoiser à l’infini sur le chiffon de la Burqa que l’on agite frénétiquement pour masquer les terribles chiffres du chômage et de la dette publique que l’on sait déjà bidouillés au-delà du réel (lien). On aurait pu également évoquer le cas Pasqua, le parrain de la quincaillerie du RPR aux innombrables casseroles (la main dans le SAC, une vieille habitude) devenu intouchable depuis que son zélé disciple tient la boutique tropicale (lien). Il aurait été judicieux d’évoquer le cas de la Grèce qui sert visiblement de laboratoire au Nouvel Ordre mondial pour faire avancer les pions d’une gouvernance mondiale à la sauce FMI (lien) avec toujours les mêmes imprécateurs cyniques à la manœuvre comme s’en émeut un Cassandre inattendu et presque attendrissant (Jacques Attali) quand on connaît son background et les préconisations de son rapport pondu il n’y a pas si longtemps (lien PDF Documentation française). Certes, voilà autant de sujets passionnants à traiter mais nous avons choisi de nous intéresser, une fois n’est pas coutume, à...l’Afghanistan. Pourquoi se focaliser si souvent sur cette contrée lointaine ? Tout simplement parce que l’Afghanistan résume fidèlement toute la forfaiture, toute l’imposture  et toute la duplicité de l’élite dévoyée qui préside à nos destinées. De fieffés menteurs qui nous prennent sans aucun doute pour des benêts et des imbéciles. Le front afghan résume plutôt bien le marché de dupes que nous infligent nos « démocraties », leur mode de gouvernance calqué si fidèlement sur celui des vrais donneurs d’ordres qui restent dans l’ombre, leur art consommé du détournement de sens et leur magistral numéro de suave manipulation.  Il en était de même pour la guerre en Irak que nous avions dénoncé à l’époque avec virulence comme étant une imposture totale basée sur la tromperie et la propagande grossière (liens Bellaciao partie Introduction au chaos  - in situ archives Omegalpha). Une fantaisie militaire qui a fait quand même plus d’un million de morts sans que les gentils organisateurs de ce bourbier sanglant ne soient inquiétés une seule seconde (Blair, Bush and co). Et puis, il y a quand même quelque chose qui devrait vous chiffonner dans cette guerre déclenchée au lendemain des funestes attentats du 11 septembre (on en reparlera), c’est le silence assourdissant des média(s) et la chape de plomb qui recouvrent tout ce qui a trait à l’Afghanistan. A l’exception des reportages fabriqués sur mesure par la propagande de l’OTAN et des états-majors de la coalition, rien ne filtre, si peu d’images, si peu de vrais reportages, black out total ou presque et place à la communication.. Un théâtre d’ombres d’où s’échappent un fumet peu ragoutant et quelques fumigènes parfumés à l’opium. Et pourtant, il y a de quoi dire sur cette guerre illégitime, cette campagne militaire tragique qui confine parfois à l’absurde et de quoi fulminer devant les errements pathétiques de la communication impériale.

 

 

 

 

 

kubism4.jpg

 

 

 

«  Irrigation, réfection des cultures en terrasse, fourniture des semences et des engrais, construction d'écoles et de dispensaires » Bernard Kouchner

 

 

 

 

Prière de ne pas soulever le couvercle, surtout pas... La consigne est claire dans toutes les rédactions, les plumitifs sont priés de relayer fidèlement le baratin institutionnel et de déglutir poliment les énormes couleuvres puisque nous faisons désormais partie de l’association de malfaiteurs armés (OTAN) qui œuvre pour faire perdurer le pillage planétaire au profit des multinationales qui sponsorisent nos « démocraties » de facade. C’est vrai qu’il faut parfois avaler une soupe bien indigeste à l’image de cette émouvante déclaration de notre ministre pas étranger aux affaires, Bernard Kouchner, qui justifie la boucherie locale en dressant un tableau idyllique de la situation sur place. Morceaux choisis : « Dans les vallées qui nous ont été confiées par l'Otan - dans le cadre d'une mission générale approuvée par les Nations unies-, c'est ce que font nos soldats tous les jours. Irrigation, réfection des cultures en terrasse, fourniture des semences et des engrais, construction d'écoles et de dispensaires : en deux ans, la France a conquis bien des cœurs dans nos zones de Sarobi et de Kapisa. De voyage en voyage, je discerne chez nos officiers et nos soldats des engagements de plus en plus humanistes. Ils aiment construire. Quatre phases : protéger les populations, gagner leur confiance, leur proposer des projets de développement viables, leur transmettre la responsabilité de l'ensemble. Il est plus efficace de sécuriser et développer le pays utile que de s'épuiser à courir, dans les déserts et les montagnes, derrière des insurgés insaisissables. Bien sûr, certaines opérations offensives sont parfois nécessaires. » (lien Figaro). Du Loti ou du Segalen dans le texte, des légionnaires  qui sentent bon le sable chaud et qui creusent des puits et réconfortent les bons sauvages hébétés pendant que les méchants enturbannés fanatiques viennent sournoisement  assombrir ce tableau orientaliste plein de lumière orangée avec quelques lâches embuscades nocturnes et quelques sombres projets explosifs. Tout comme d’ailleurs cet attentat opportun mais teinté d’un amateurisme bienvenu à New York, histoire de justifier la guerre lointaine et injustifiable et de faire remonter la température de la peur sur la ville (lien Libération) pour faire mijoter un peu tout le monde comme au bon vieux temps du gouleyant Bush. Les Talibans ne savent pas fabriquer une voiture piégée, on le sait tous. Surtout au Pakistan.

 

Autre baryton à la partition faussée, notre ineffable ministre de la défense (Morin) qui nous entonne au trot le refrain dramatique du 11 septembre (la divine surprise déclarée d’utilité publique pour l’Empire gourmand) : « "Que se passerait-il si la communauté internationale partait? Ce serait le glas des efforts humains, de sang, financiers, militaires pour reconstruire l'Afghanistan", a-t-il poursuivi. Pour lui, "il y aurait un chaos absolu en Afghanistan et probablement le retour des talibans". Ce pays, a insisté le ministre de la Défense, "redeviendrait un des terreaux du terrorisme international. Si nous partions, l'Afghanistan retrouverait probablement le joug des talibans". » (lien Le Parisien). « Des efforts humains, de sang, financiers, militaires pour reconstruire l'Afghanistan » ? Le pays n’a jamais été aussi démuni, dévasté et déstructuré depuis l’invasion US et les seuls vrais bénéficiaires de la manne financière consacrée à la reconstruction sont les entreprises amies du Pentagone et autres officines affairistes sans oublier la mafia locale de Karzaï. « Le chaos absolu » en cas de départ ? Comment qualifier un pays où sévissent la peste des attentats journaliers (lien Voltaire) et le choléra (lien Google) du fait de la pauvreté endémique, une contrée où la torture est une norme, une nation livrée à des hordes de mercenaires de tout poil (Blackwater, djiadistes, chefs de guerre), une nation gangrenée par la corruption, la violence qui s’invite même dans la capitale et le trafic de drogue qui alimente cette peinture dantesque ? L’Afghanistan est dans le chaos absolu déjà et l’irruption massive des troupes de la coalition a effectivement fourni l’humus nécessaire dans cette contrée aride pour la convertir en  « un des terreaux du terrorisme international. ». « Si nous partions, l'Afghanistan retrouverait probablement le joug des talibans" ? C’est précisément la présence des troupes étrangères et l’invasion qui ont donné une légitimité perdue à ces fameux Talibans autrefois honnis par la population du fait de leur délirante et fanatique politique.  Voilà pour les couleuvres à avaler comme un chapelet de saucisses toxiques.

 

 

 

 

kubism66.jpg

 

 

 

Cette “guerre” si étrange, sans queue ni tête, sans front, sans victoire ni défaite, sans but ni stratégie – De Defensa

 

 

 

La réalité ressemble beaucoup plus à ce que relate le site De Defensa où officient de...vrais journalistes : « Le Times de Londres publie, le 8 octobre 2009, un long article sur le moral des forces US en Afghanistan. Le texte est écrit à partir du témoignage de deux chapelains aux armées, qui viennent de passer 9 mois dans diverses unités US en opérations. Un seul mot: une confusion totale des esprits, avec le moral à mesure, qui est une bonne façon de définir cette “guerre” si étrange, sans queue ni tête, sans front, sans victoire ni défaite, sans but ni stratégie, qui dure depuis huit ans et dont on débat à Washington lisant des bouquins sur la guerre du Vietnam, pour savoir comment commencer la guerre en Afghanistan… » (Lien). Même l’ONU reconnaît très officiellement que la situation empire de jour en jour : « La sécurité en Afghanistan n'a jamais été aussi mauvaise depuis la chute du régime taliban en 2001, a estimé aujourd'hui l'envoyé spécial de l'ONU dans ce pays, Kai Eide, qui voit toutefois un espoir dans les engagements pris par la prochaine administration américaine. "La situation en termes de sécurité s'est détériorée", a déclaré M. Eide à la télévision norvégienne TV2 Nyhetskanalen, en marge d'un séminaire à Oslo. "Ce que l'on a vu en août est pire que ce qu'on a vu depuis la chute des talibans" en 2001, a ajouté le diplomate norvégien. » (Lien Figaro actu). Nous voilà très loin de la vision bucolique susurrée par notre lyrique ministre à propos de nos vaillants soldats œuvrant pour améliorer l’« irrigation, réfection des cultures en terrasse, fourniture des semences et des engrais, construction d'écoles et de dispensaires » tandis que le reste de la troupe victorieuse repousse toujours plus loin les affreux barbares derrière les contreforts des vallées comme en témoigne cette merveilleuse dépêche « made in OTAN » à propos de la prise héroïque de Marjah, le supposé fief des Talibans (lien France 24), une grande ville si longtemps captive et aujourd’hui enfin délivrée de la barbarie barbue...

 

 

 

 

kubism4777.jpg

 

 

 

 

 

Une épopée entièrement remasterisée...

 

 

Sauf que... « Marjah n’est pas une ville, ni même un vrai village, mais plutôt un groupe d’habitations de producteurs ruraux ou une zone agricole étendue comprenant une grande partie de la vallée du fleuve Helmand, au sud du pays. » (Lien Reopen) et que tout ceci était une énième production hollywoodienne à destination de l’opinion publique que l’on berne encore et toujours. Les généraux US peuvent ensuite communiquer à l’envi sur leur grande satisfaction devant l’ampleur du travail accompli et sur cette victoire qui se profile déjà à l’horizon (lien le Monde) tout en justifiant le coût faramineux de cette piteuse « épopée » entièrement remasterisée par la communication impériale (liens Figaro - Reuters). Sauf que toute cette stratégie de l’imposture permanente et ces discours honteusement mensongers de nos communicants locaux et de l’acteur principal qui nous a plongé dans cette sordide affaire coloniale (Notre bien aimé Grand leader) répondent très précisément...au cahier des charges fourni par la CIA pour manipuler aisément l’opinion publique sous nos latitudes européennes (Le Grand Soir). Un échange de bons procédés sans doute. Voilà un résumé saisissant de la réalité masquée derrière le ronron lénifiant qui nous est servi quotidiennement dans nos médias tout aussi indépendants. Vous comprendrez aisément pourquoi deux reporters français partis enquêter sur le terrain et en quête d’un peu de vérité se retrouvent très vite hors circuit (lien Figaro sur l’enlèvement des journalistes) et pourquoi les Talibans pourtant si avides de publicité mondiale réfutent la paternité du rapt (lien 20 mn). Mêmes protagonistes et mêmes méthodes, Irak et Afghanistan... De la même manière que tous les journalistes indépendants ont été systématiquement pris pour cibles par des groupes de « terroristes » en Irak pour ne pas divulguer ce qui se passait au pays des mille et une nuits, les journalistes non cornaqués sont assez vite « ôtés » du grand échiquier pour éviter qu’ils soulèvent le couvercle et qu’ils révèlent ainsi la mascarade qui se déroule en ce moment même au pays du lapis-lazuli, de Blackwater et de l’opium base. Ceci explique sans doute les consignes de grande discrétion que les rédactions ont respecté à propos de cette affaire de journalistes français enlevés, il est en effet préférable de ne pas ébruiter l’affaire surtout si ces valeureux ont mis la main dans un panier de crabes à la sauce atlantique... Leur libération interviendra sans doute à l’occasion du paiement d’une rançon opportune (il n’y a pas de petits profits) mais l’important dans l’affaire sera surtout la délivrance d’un message sans équivoque à l’intention des curieux encartés (journalistes, un métier en voie de disparition, archives Omegalpha) désireux de soulever le lourd et sale voile pour regarder dans les sordides coulisses de l’Empire à l’œuvre. L’exemple de Florence Aubenas avait servi de bruyant signal en Irak pour toute la profession, celui des deux journalistes de « pièces à conviction » enlevés en Afghanistan devraient convaincre justement les plus téméraires de réfréner leurs ardeurs et de se contenter de réciter la bonne parole comme le font les grands dirigeants de cette fière et si indépendante Europe unie. Ils devront donc se contenter du chapelet de maigres dépêches (liens partie – Le bourbier) qui disent pourtant en filigrane combien la situation sur place se détériore en dépit de l’épais vernis et du savant camouflage que l’on applique si soigneusement et si vigoureusement sur les grands murs du silence qui cachent la réalité du théâtre afghan. Il s’y passe de drôles de choses en effet comme nous le verrons prochainement...

 

 

 

Introduction au chaos :

 

 

15h03 Israël/Syrie: si attaque, l'Iran ripostera (Figaro)

Une condamnation au goût de victoire pour Charles Pasqua (Figaro)
Crise : Athènes prépare un traitement de choc (Figaro)

Le FMI préconise le Contrat de Travail Unique (Marianne)

Portugal, Irlande, Grèce et Espagne : la claque sociale (Rue 89)

Burqa : des amendes jusqu'à 15.000 euros (Figaro)
Jacques Attali: la dépression mondiale est devant nous (Slate)

Rapport de la Commission pour la libération de la croissance française (PDF)

 L'invasion de l'Irak fut planifiée avant le 11 septembre 2001 (Bellaciao)  

 Kouchner : pourquoi nous restons en Afghanistan (Figaro)  

« Ne pas oublier le 11 Septembre » (Le Parisien)

Les talibans pakistanais revendiquent l'attentat raté de New York (Libération)

Afghanistan: apparition du choléra dans 10 provinces (AFP – Google)

La guerre tue trois enfants chaque jour en Afghanistan (Voltaire)

Le Figaro - Flash actu : Afghanistan : situation empirée (ONU)

…Et là-bas, on est en train de perdre “les cœurs et les esprits” des G.I. (De Defensa) 

France24 - Afghanistan: résistance talibane en chute libre à ...  

La bataille à laquelle les médias ont cru | ReOpen911 - News

La province de Kandahar, prochaine étape de l'offensive de l'OTAN ... (Le Monde - abonnement)

16h37 Afghanistan: les généraux "satisfaits" (Figaro)

Vaste offensive de l'Otan en Afghanistan (Figaro)
17h05 Un GI en Afghanistan coûte 1M $ par an
(Figaro)

20h36 USA:plus gros effort logistique depuis 45 (Figaro)

Obama va demander $33 mlds de plus pour la guerre en Afghanistan (Reuters )

Un document de la CIA révèle des plans pour manipuler l’opinion publique européenne au sujet de l’Afghanistan (Le Grand Soir - Rawstory)

Allemagne : Les mensonges de la chancelière (Mondialisation)

15h48 Afghanistan: 2 Français enlevés (Figaro)

Les talibans «ne sont pas impliqués» (20 MN)

12h33 Afghanistan: la SDJ dénonce le silence (Figaro)

 

 

 

Le bourbier :

 

Deux soldats de l'Otan tués dans un raid en Afghanistan (Google Ouest-France) - Des soldats de l'Otan tuent quatre jeunes Afghans sans armes‎ - (Google – L’express) - Quatre soldats allemands tués et cinq blessés en Afghanistan  (Le Monde) - Les talibans frappent à Kaboul, 16 morts dont six soldats italiens de l'Otan (Libération) - Les talibans frappent à nouveau Kaboul (Figaro) - Afghanistan: 17 morts et 63 blessés dans un attentat suicide à Kaboul (Libération) - Les talibans frappent à Kaboul, 16 morts dont six soldats italiens de l'Otan (Libération) - Décès d'un soldat français blessé lors d'une attaque en Afghanistan (nouvelobs.com) - Violents combats dans le nord de l'Afghanistan  (Nouvelobs.com) - Un crash d'hélicoptère fait quatre morts en Afghanistan (Nouvelobs.com)

 07h06 Un soldat de l'Otan tué en Afghanistan (Figaro)

19h58 Talibans: vidéo des journalistes enlevés (Figaro)

07h03 Six soldats de l'Otan tués en Afghanistan

08h55 Situation "grave" à Kaboul (Kouchner) (Figaro)

07h57 Forte explosion et nouveaux tirs à Kaboul (Figaro)

08h37 13 blessés et 2 tués à Kaboul (Figaro)

Les talibans revendiquent une série d'attaques à Kaboul (Figaro)
Le palais présidentiel
visé par une série d'attaques des talibans (20 MN)
Afghanistan : 1.000 Américains tués depuis 2001 (Nouvel Obs)

Un soldat américain tué en Afghanistan (Figaro)

Afghanistan: un interprète tue deux soldats américains (Romandie.com).

AFGHANISTAN nombre record de soldats tués (Libération)

12h02 3 soldats américains tués en Afghanistan (Figaro)

13h11 Afghanistan: un militaire français tué (Figaro)

08h13 Afghanistan: 4 soldats US tués (Figaro)

Un Français parmi les victimes de l'attentat meurtrier (Le Point)

15h33 Afghanistan: un soldat canadien tué (Figaro)

16h22 Un Canadien tué en Afghanistan (Figaro)

15h28 Afghanistan: cinq soldats étrangers tués (Figaro)

12h01 Afghanistan: 1 soldat canadien tué (Figaro)

Afghanistan: un soldat de l'Otan tué (Le Figaro)

13h21 Afghanistan : 4 soldats américains tués (Figaro)

15h43 Afghanistan: 18 talibans tués hier (Figaro)

08h36 Afghanistan: 5 soldats britanniques tués (Figaro)

Le bilan de l'attentat-suicide porté à 99 morts (Le Point)

Un soldat anglais tué en Afghanistan (Figaro)

07h30 Kaboul : 6 employés de l'ONU tués (Figaro)

16h12 8 soldats américains tués en Afghanistan (Figaro)

10h56 Un soldat américain tué en Afghanistan (Figaro)

13h01 Un GI et des insurgés tués en Afghanistan (Figaro)

07h42 Collision d'hélicoptères en Afghanistan (Figaro)

Afghanistan : cinq soldats américains tués (Figaro)

Afghanistan: trois soldats de l'Otan tués (Figaro)

07h54 8 soldats étrangers tués en Afghanistan (Figaro)

La France perd un 31e soldat en Afghanistan (L’Express)

08h08 Afghanistan: un soldat américain tué (Figaro)

Un soldat de l'Otan tué en Afghanistan (Figaro)

19h38 Afghanistan : 18 mercenaires tués  (Figaro)

21h52 Afghanistan: 2 soldats américains tués (Figaro)

17h35 Afghanistan: 5 soldats américains tués (Figaro)

Deux salves de missiles américains font une dizaine de morts au Pakistan (Le Monde)

14h45 Pakistan/attentat: au moins 40 morts (Figaro)

Afghanistan: 10 morts dans le crash d'un hélicoptère américain (Libération)

07h43 Une roquette tue 3 personnes à Kaboul (Figaro)

19h25 Un soldat néerlandais tué en Afghanistan (Figaro)

19h50 Afghanistan: soldats accusés de violence (Figaro)

30 civils afghans tués par la coalition  (Figaro)

Un 2e militaire français est mort en Afghanistan 12.01 à 11h58 (Nouvel Obs)

 

 

See U

 

DJ CC Jung

Publié dans L'Empire du Bien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article