La cinquième colonne identifiée

Publié le par cc jung in effect

Les assassins sont parmi nous
 
Le département d’état américain vient de faire le point sur la menace islamiste qui pèse sur le monde et plus particulièrement sur l’Empire. Les citoyens européens d’origine arabes sont bien évidemment montrés du doigt, ils sont tous potentiellement des kamikazes en puissance. Pas moins de 20 millions de terroristes en sommeil ne demandent qu’à se réveiller, profitant des largesses de la démocratie. Il est temps de réagir.
 
Les commentaires sont de DJ Junk
 
(Reuters) WASHINGTON - Plus de quatre ans et demi après les attentats du 11 septembre, préparés en grande partie par la "cellule de Hambourg", les milieux islamistes européens constituent toujours une menace directe contre la sécurité des Etats-Unis, ont relevé de hauts responsables américains.
 
Selon Daniel Fried, chargé des affaires européennes au département d'Etat, même si leur nombre est limité, les groupes d'extrémistes islamistes qui opèrent à travers l'Europe ont "produit" des individus comme le Français Zacarias Moussaoui, unique accusé jugé pour les attentats du 11 septembre, ou le Britannique Richard Reid, arrêté à bord d'un vol Paris-Miami alors qu'il tentait de mettre le feu à ses chaussures piégées. (Les pieds nickelés et chaussés du terrorisme, les USA peuvent dormir sur leurs deux grandes oreilles avec des recrues pareilles. Un pilote de l’extrême qui ne s’intéresse pas au décollage et à l’atterrissage et qui se fait prendre au vol et un terroriste de la chaussure qui a oublié son briquet pour allumer son feu de joie, quelle équipe ! )
 
Ces mêmes groupes, a souligné mercredi le diplomate entendu par la commission sénatoriale des Affaires étrangères, sont derrière les attentats à la bombe de Madrid (mars 2004) et de Londres (juillet 2005) ( où sont les preuves ? Tout est toujours affirmé avec un naturel confondant. Acune preuve n’est fournie. Vous êtes priés de croire les autorités américaines qui ont toujours fait preuve d’une scrupuleuse honnêteté…) . "C'est désormais un fait bien connu que la cellule terroriste qui a conduit les attentats du 11 septembre a mené une grande partie de ses préparatifs en Europe", a déclaré Henry Crumpton, coordinateur de l'antiterrorisme au département d'Etat, qui s'exprimait lui aussi devant les sénateurs.
 
Cinq ans après, et en dépit des nombreux succès en matière d'antiterrorisme, un extrémisme islamiste violent en Europe continue de constituer une menace contre la sécurité nationale des Etats-Unis et de nos alliés", a-t-il ajouté. Une partie des activistes islamistes basés en Europe, a rappelé Crumpton, sont directement liés au réseau Al Qaïda d'Oussama ben Laden ou à des organisations proches ( la fameuse mythologie Ben Laden ), comme le groupe irakien d'Abou Moussak al Zarkaoui ou les Algériens du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC). (des arabes pour faire simple comme le fameux "choc des civilisations" que l’on vend ici encore et toujours )

Element de la mythologie...

PERCEPTION COMMUNE, DÉSACCORD SUR LES MOYENS
 
 
Daniel Fried avance qu'un à deux pour cent des 15 à 20 millions de musulmans vivant en Europe occidentale sont impliqués dans des activités extrémistes (20 millions de terroristes potentiels ! On a trouvé la fameuse cinquième colonne ! Les assassins ne sont plus nichés dans la montagne mais au cœur de nos villes. Derrière chaque arabe se cache un terroriste avec un couteau entre les dents, exactement comme derrière chaque juif se cachait un affreux usurier. Cela nous rappelle quelque chose…)
 
Sur cette proportion, note-t-il, "seule une petite fraction a le potentiel de franchir le seuil menant au terrorisme réel". "Mais une poignée d'extrémistes suffit à mener un attentat terroriste dévastateur."
Toujours selon Fried, le chômage, les discriminations et les difficultés d'intégration auxquels se heurtent les membres de la communauté musulmane d'Europe de l'Ouest alimentent un terreau fertile pour une exploitation extrémiste de ces frustrations. (Et ce genre de discours est fait pour arranger les choses et ne participe aucunement à la stigmatisation énoncée ici )
 
Il cite également la grande liberté d'expression dans certains pays européens qui facilite la propagation de l'idéologie extrémiste (une bonne vieille dictature comme remède à la propagation de la contestation de l’hégémonie ? ) . "Ajoutez à cela une perception profondément négative et faussée de la politique étrangère des Etats-Unis ( que reprocher à l’Empire du Bien en effet ? Il n’y a aucune raison d’en vouloir à l’administration Bush, grande pourvoyeuse de démocratie. Voyez l’Irak. Les gens n’ont décidément aucune reconnaissance) parmi les communautés musulmanes d'Europe occidentale, et une relative liberté de circulation au-dessus de l'Atlantique, et vous obtenez un mélange particulièrement dangereux", a-t-il mis en garde. (…) ( le mélange dangereux n’est pas la mafia militaro-industrielle US avec une pincée d’intégriste et de millénarisme, cela c’est le progrès et l’avénement d’un monde meilleur… )
 
 
Article complet :
 
 
 
Liens :
 
 
 
 
 
Une découverte qui tombe fort à propos, à quelques jours d'élections décisives... Le terrorisme devrait être déclaré d'utilité publique et politique.
 
 
 
 
 
See U
 
CC Jung
 

Publié dans les dépêches orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article