Le cauchemar a commencé

Publié le par cc jung in effect

 Sous votre peau, le cauchemar a commencé.
 
 
On pensait le scénario impensable, sorti tout droit de l’imagination féconde des écrivains de science-fiction  et de paranoïaques retords, mais il avance, inexorablement. Disons-le tout de go : l’implantation de puce sous-cutanée est aujourd’hui une réalité. Nous allons tous devenir des sacs à puces, des code-barres ambulants et des étiquettes bipèdes. Il est donc temps de se secouer.
 
 
Il y avait déjà la carte bleue, parfait traceur pour mieux cerner l’emploi du temps et les achats du consommateur, les badges d’entreprise, la vidéo surveillance et les logiciels de reconnaissance faciale pour mieux pister et surveiller les déplacements sans oublier le téléphone portable (véritable bracelet électronique), le GPS dans les voitures et l’espionnage systématique des connections internet. Soit autant de systèmes de transmissions de données personnelles (en continu). Big Brother vous avait à l’œil, bientôt vous l’aurez dans la peau.
 
 

Le futur

 
 
 
On croyait le projet impensable, incongru et impossible à mettre en place. La « divine surprise » du 11 septembre a permis de franchir un cap décisif dans le projet d’implantation de puce électronique sous la peau. C’est le Nouvel Ordre mondial qui se met en place et qui sonne comme une habillage sémantique d’un nouveau Reich de mille ans, sur fond de guerre de religions, vaste rideau de fumée sanglante pour masquer les avides prédateurs. Ils sont ceux qui soldent notre futur, ceux qui saignent le monde et les hommes au nom du profit. Le leur. Le leurre absolu, c'est la sécurité, quelle sécurité ?. Vous vous sentez en sécurité vous  ? Et pourtant, on vous fait avaler tout ceci pour préserver votre sécurité. Le serpent se mord la queue. Et la peur, entretenue de manière savante comme vecteur de progression du plan machiavélique, s'installe et détruit toute notion de jugement, de morale et d'humanité.
 
Des entreprises de sécurité justement aux USA, en Nouvelle Zélande ou en Colombie aux boîtes de nuit en Espagne, la pratique se généralise sans réellement provoquer une levée de boucliers des "citoyens", véritable troupeau de moutons défaits sans avoir livré la moindre bataille. Les consommateurs ont consommé leurs propres rêves.
 
 

Bienvenue dans le Nouvel Ordre Mondial

 
 
Il y a quelques jours, Tommy Thompson était le premier homme politique américain à se faire implanter une puce RFID (voir liens). Dans un même temps, le sénat américain, par la voix du zélé Tommy présentait un projet de loi en vue de systématiser les implants de puce électronique ( http://84.96.22.11/observabilis/FMPro?-db=archives&-layout=base&-op=eq&id=11269&-format=request1result.html&-find ) au nom sans doute de la sacro-sainte doctrine de la sécurité qui permet aujourd’hui de rogner les ultimes parcelles de liberté et de vie privée de tout et chacun.
 
 
Peu de gens réalisent ce que cette avancée technologique (dans l’horreur sécuritaire) implique, persuadés qu’ils n'ont rien à se reprocher et qu’ils seront ainsi, à l’abri. Vous croyez ? Mais, c’est tout simplement la fin de la vie privée ! Pas un instant de solitude ou d’intimité sans la puce qui analyse en temps réel des dizaines de données personnelles (localisation bien sûr mais aussi des données biologiques). Vous ne serez plus jamais seul, maigre consolation.
 
De quoi savoir, d’après votre pression artérielle et la concentration d’hormones libérées dans le flux sanguin, si vous êtes en train de succomber à la tentation de la chair ou d’ingérer une substance interdite, de boire, de manger, de sommeiller (au travail, pas bien !) ou de rêver. Une aubaine incroyable pour les Big Brother de tout poil sans oublier les vaillants chefs d’entreprises qui pourraient ainsi vous garder sous contrôle permanent. Au fait, cet émetteur est également un récepteur
 
 

Bijou sous-cutané, indolore

 
 
Et là on sombre dans un scénario de type « Matrix » puisque cette puce implantée est aussi capable d’interférer sur le cerveau ( l’information transmise aux neurones est chimique et électrique) ouvrant la porte à une nouvelle génération d’êtres, les zombies télécommandés. Vous pensez sans doute que le DJ CC Jung fait tourner trop vite les platines ?
 
En médecine, l’implantation est déjà courante et les domaines d’application se multiplient. Elle va se généraliser pour les malades ou les personnes âgées qui ont besoin d’être surveillés en permanence. Idem pour les personnes à risques que l’on doit suivre en continu (délinquants, pédophiles, personnels de sécurité, terroristes présumés ou personnalités susceptibles d’être enlevées, etc).  Tous les prétextes sont bons avant une généralisation au prochain attentat de grande ampleur… médiatique. Prenez le temps de visiter les liens… On en reparlera après. Depuis ce matin, j'ai la peau qui me démange...
 
Liens :
 
Un mauvais plan l'implant
 
 
c’est arrivé chez nous :
 
 
 
Article sur le projet RFID
 
 
 
 
Un site de référence en la matière :
 
 
 
Quant le religieux s’en mêle, c’est que l’affaire est gravissime :
 
 
 

Le projet avance...

 
 
Alibi médical :
 
 
 
 
Ce n’est plus une araignée au plafond mais une puce dans la tête
 
 
 
Dans l’œil :
 
 
Une rétine bionique
 
 
 
 
Techno-apocalyptico-parano site :
 
 
 
Présentation de l’horrible projet (genèse, historique et prospectives)
 
 
 
 
Quelques nouvelles de la planète Big Brother :
 
 
 
 
Comment cela marche ?
 
 
 
Les animaux ont testé pour vous :
 
 
 
I’ve got you under my skin…(Digital Angel, un espion sous la peau)
 
 
 
Vidéo idéale :
 
 
 
 
Un PDF qui fait le point sur la question :
 
 
 
La lutte continue ?
 
 
 
Un dernier symbole du futur de notre civilisation ?
 
Un milliard de plus pour le ministère de la Défense en 2005
 
 
 
 
SEE U
 
 
CC JUNG in effect !
 
 
 

Publié dans Omegactualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article