Dans les filets (2)

Publié le par cc jung in effect

Pour oublier une Coupe du Monde largement discréditée par les petits arrangements et les grandes erreurs d’arbitrage, rien de mieux que quelques lectures choisies pour ne pas perdre de vue une autre balle qui tourne, la Terre. D’autant que la livraison du jour vaut largement son pesant d’or.
Il est l’heure de sonner la retraite… Outre-atlantique, les observateurs politiques et militaires qui ne peuvent que constater la dégradation de la situation en Irak, réclament ouvertement un retrait progressif des troupes. La récente foucade des hauts-gradés de l’armée qui fustigeaient la conduite des affaires militaires du Pentagone avait allumé la mèche. Enlisés dans le bourbier mésopotamien, les soldats américains doivent désormais se débattre de plus en plus avec des accusations de massacres de civils, doivent lutter contre un ennemi toujours plus aguerri tout en perdant progressivement le soutien de l’opinion publique at home. Bien évidemment, le calcul est avant tout politique et l’annonce du bout des lèvres d’un calendrier pour le retrait des troupes est surtout motivée par les échéances électorales. « A quelques mois des élections de mi-mandat au Congrès, et alors que plus de 2.500 soldats américains sont morts en Irak depuis 2003, le débat de pré-campagne électorale est largement placé aux Etats-Unis sur la question de la date du retour des soldats. L'opposition démocrate fait pression en ce sens en exploitant la grande impopularité du conflit pour tenter de reprendre la majorité au Sénat et à la Chambre des représentants. » (voir lien). Voilà assurément la motivation principale de la Maison Blanche.
 

Largement discrédités par leur comportement sur place
 
La guerre en Irak se trouve désormais au centre des débats. Le seuil des 2500 soldats tués en Irak (un chiffre sans doute minimisé au possible) qui vient d’être franchi, rappelle à tous que la réalité de la guerre est vraiment très loin des élucubrations stratégiques de quelques noires éminences grises du Pentagone. Largement discrédités par leur comportement sur place, les soudards de l’Empire sont totalement incapables d’assurer un semblant de pacification après…trois années d’occupation. La récente opération de « nettoyage » de la capitale irakienne, Bagdad, annoncée un peu partout comme un symbole de renouveau, a eu pour seul effet de démontrer l’infiltration des insurgés et leur audace grandissante.
 
En dépit du couvre-feu, de l’interdiction de circuler en véhicules et du déploiement d’impressionnants bataillons composés de soldats américains et de supplétifs irakiens (plus de 50 000), les attentats à la voiture n’ont pas faibli et les escarmouches se sont multipliées. Certains quartiers de la capitale restent des zones impraticables pour les GI’s tant le danger est grand et la menace permanente. Ce qui fait désordre quand même pour l’armée la plus puissante du monde… Même l’annonce de la mort de Zarquaoui n’a pas infléchi l’opinion qui autrefois se serait contenté de cette petite « victoire ». Tout cela commence à sentir mauvais pour l’administration Bush confrontée à un énième scandale, celui de l’espionnage des flux financiers (Liés à l'Empire pour le pire et le meilleur ). «"Nous sommes en guerre avec des gens qui veulent faire du mal aux Etats-Unis d'Amérique. Que ce soit ceux qui ont permis la fuite d'informations sur ce programme, ou ceux qui les publient, font beaucoup de mal aux Etats-Unis d'Amérique" » a baragouiné l’Empereur sans se montrer plus convaincant qu’à l’accoutumée (Lien).
 
 

 
Enfin une nouvelle qui fera plaisir au Big Brother
 
L’actualité peut pourtant réserver de bonnes surprises pour l’Empereur et ses sbires qui s’imaginent démiurges et matons. Tenez par exemple, ce programme qui vient d’être élaboré par des scientifiques américains et anglais, il a un grand avenir sous le règne bienveillant du Nouvel Ordre militaire qui se met en place. C’est même un rêve qui semble tout droit sorti de 1984 de George Orwell. «"Le système que nous avons développé permet d'identifier une grande variété d'états mentaux rien qu'en filmant quelqu'un avec une caméra vidéo", a déclaré à Reuters le professeur Peter Robinson de l'Université britannique de Cambridge. » (lien). Enfin une nouvelle qui fera plaisir au Big Brother, une caméra capable de lire nos pensées. Voilà qui pourrait être utile aux tortionnaires des geôles de l’Empire pour extirper des informations ou nous vendre leur soupe populiste. Cela évitera peut-être aussi de torturer un malade mental et de prendre son délire verbal pour une confession crédible sur Al Quaeda (Lien Voltaire).
 
Et chez nous ? Pas grand chose en cette période de trêve estivale et de festival footbalistique. Juste un petit coup de chaleur de notre excité notoire qui s’étonne qu’un tribunal pour enfants ne ressorte pas la guillotine pour faire baisser les chiffres de la délinquance et remonter les sondages (lien Sarkozy). La déclaration du Président ? Un soliloque dans un dialogue de sourds après un silence assourdissant, rien de plus. Comme la fois précédente ou presque, ce sera Un mauvais numéro d'acteur. Cela ne fait ni chaud ni froid à une grande partie de ses concitoyens qui le jugent « hors service » comme le souligne si froidement Béatrice Gurrey dans un excellent article du Monde (Lien). A part cela ? Demain soir, la France affronte l’Espagne…
 
 
Ressources du site :
 
 
 
 

Liens :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Chirac l'absent (Le Monde)
 
 
 
  
 
 
 
 
 
 
See U
 
 
CC Jung

Publié dans Omegactualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article