Le 11 septembre tue encore

Publié le par cc jung in effect

Pendant ce temps là…
 
Quelque peu abasourdi par les contorsions abracadabrantesques de notre souverain gourd et sourd, on avait presque oublié que le monde tourne et que l’Empire prospère sur le marasme ambiant comme une floraison couvée par le chaud méthane du fumier. La bonne nouvelle, c’est la seule dans le nauséeux royaume, reste la libération de Jill Caroll, journaliste américaine opposée à l’invasion barbare et sans doute enlevée pour envoyer un message clair aux scribouillards qui refusent le brouillard artificiel. La plus symbolique est l’assassinat d’un des « scientifiques pour la vérité sur le 11 septembre », sans doute un urgent besoin de transparence…
 
 
Ce qui est également clair, c’est que l’atmosphère qui règne dans le camps de « néo-cons » se dégrade à vue d’œil et quelques échos rafraîchissants nous parviennent d’outre-atlantique. Pas besoin d’écouter les conversations comme notre Empereur aux grandes oreilles pour savoir que nos amis les évangélistes du pétrole ne sont plus en odeur de sainteté dans le monde et que les « impasteurs » finiront bien un jour sur le chemin du Golgotha. En attendant, celui qui est jeté en pâtures pour nourrir le cirque médiatique est un petit français, soldat paumé de l’internationale islamiste manipulée, le pathétique Moussaoui au discours aussi délirant que le fait d’être l’unique inculpé pour le 11 septembre. Il n’a même pas pu participer au grandiose tournage, ce pâle figurant. Les critiques ont la dent dure pour le petit personnel.
 
 
(Voltaire) « Michael Zebuhr préparait un doctorat de biologie à la Clemson University et figurait parmi les membres du mouvement des « Scientifiques pour la vérité sur le 11 septembre », au sein duquel il jouait un rôle essentiel de coordination.

 

Effacer les évidences...

 
 
Accompagné de sa sœur, d’un ami et de Mme Suzanne Strong, sa mère, il sortait d’un dîner à Minneapolis samedi 25 mars 2006 lorsque deux individus se sont approchés pour exiger le portefeuille de Mme Strong, qui leur a été remis sans résistance, a déclaré la police. Sans raison apparente, les deux agresseurs ont ensuite abattu Michael Zebuhr d’une balle dans la tête. Ce dernier est décédé 24 heures plus tard au Hennepin County Medical Center des suites de ses blessures. »
 
 
 
 
Lien original :
 
 
 
 
Annexe :
 
 
 
 
 
Liens :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
See U
 
CC Jung

Publié dans L'Empire du Bien

Commenter cet article