Dans les sombres coulisses de l'Empire (2)

Publié le par cc jung in effect

Après notre petit tour d'horizon du pays à la bannière étiolée et à l'actualité décalée, il est grand temps de se débarrasser du strass et des paillettes de Las Vegas et de tout le barnum "Made in USA" pour aller un peu plus loin dans les coursives de l'Empire. Contrairement aux apparences, il y a un véritable projet derrière la représentation baroque et décadente de l'Empire du Bien. Le 11 septembre 2001 nous servira de fil rouge pour comprendre ce qui se trame.


2e partie :
 
Et dire que toute cette vague nauséabonde a commencé à déferler sur le monde dès le signal donné par le fameux 11 septembre, l’élément primordial, le détonateur et le prétexte idéal. Voilà un évènement historique qui mériterait toute notre attention puisqu’il justifie tellement d’orientations politiques impensables auparavant et de graves dérapages en matière de liberté. Force est de constater pourtant que les attentats de septembre 2001 n’intriguent pas spécialement nos médias trop occupés à assurer le service après-vente de la « divine surprise » et à décrire les frasques juvéniles et saugrenues des imposteurs qui se sont engouffrés dans la brèche (Blair, Berlusconi, Sarkozy et autres « people » chargés du pôle diversion). Comment expliquer autrement l’incroyable chape de plomb qui pèse sur cette tragédie planétaire, cet insupportable silence en présence de faits manipulés, truffés d’incohérences et de zones d’ombre. Que dire de la version officielle totalement invraisemblable ? Du délit d’initiés réalisé à cette occasion, des avertissements ignorés, des défaillances incompréhensibles, des blocages incroyables constatés pour que l’apothéose s’accomplisse en toute quiétude (lien Karmapolis) ? Rien apparemment puisque le sujet ne mérite pas mention dans les médias classiques sauf  bien sûr, lorsqu’il s’agit de nous vendre des lois sécuritaires sur fond...d’Al Qaida. Al Quaida, la merveilleuse organisation déclarée d’utilité publique pour les démocraties où tout devient possible.
 
Et pourtant… Et pourtant, au nom de cette guerre imaginaire qu’est la lutte contre le terrorisme enclenchée après les attentats majeurs, le scandale de Guantanamo perdure (liens - l’élément primitif), la torture et les prisons clandestines sont devenues entre-temps légales et même encouragées (liens), même si au nom de cette fumisterie idéologique on mène des guerres coloniales, des campagnes sanglantes (Liban, Afghanistan, Territoires occupés) tout en éradiquant toute velléité de rébellion par tous les moyens nécessaires (intimidations, surveillance, calomnie, mensonge, déstabilisation). Les campagnes orchestrées par la communication impériale contre l’Iran et le Venezuela trop rétifs au Nouvel ordre (rêvé par Hitler et mis en place par Bush), sont des exemples probants. L’édification d’une junte molle et planétaire ne mérite pas les égards de cette presse si prompte à défendre les caricatures xénophobes du parti d’extrême droite danois au nom de la liberté…d’opinion mais qui sait détourner le regard lorsqu’il le faut. Vertueux aveugles tout à fait sourds au bruissement planétaire et à la mise en place d’un système totalement arbitraire et injuste. Le 11 septembre 2001 ? Rien qui ne vaille une attention particulière en somme, c’est fait… Circulez, il n’y a rien à voir, et en avant la Star Academy, Britney Spears et Carla B !  




Le signal donné par le 11 septembre 2001




Un mensonge par omission diablement efficace
 
 
Ceci explique sans doute que tant de révélations, de fracassantes déclarations et de conclusions d’enquêtes indépendantes sur le 11 septembre 2001 soient si soigneusement camouflées au grand public et reléguées dans l’obscure territoire du net. Un mensonge par omission diablement efficace : pas vu à la télé, pas entendu à la radio, pas lu dans les colonnes encrées ? Voilà qui signifie que ces informations dérangeantes n’existent tout simplement pas ou n’ont aucun fondement. Internet ? Un ramassis de gogos, de monomaniaques du complot et de militants alter-mondialistes… Rien qui ne cadre pourtant avec le portait de…Cossiga. Le vénérable homme politique n’a rien en effet d’un ado boutonneux ou d’un partisan de la conspiration du Nouvel ordre mondial. Cossiga ? Député italien, ancien ministre de l’intérieur, deux fois président du conseil des ministres, ancien président du Sénat, sénateur à vie, bref tout sauf un joyeux plaisantin du clavier… Le bouillant vieux routier de la politique italienne vient de déclarer publiquement que ces attentats attribués à d’obscurs talibans paumés dans des grottes afghanes sont le fait des services secrets occidentaux (tout comme l’opération Gladio – liens Wiki – Voltaire) et que cette information explosive est un secret de polichinelle (lien Voltaire). Ajoutons à ce cénacle de conspirateurs issus du fameux complexe militaro industriel (CIA – MI 16 – OTAN – CFR), l’aide intéressée des amis de toujours du Mossad (lien article de Wayne Madsen – Mondialisation) et vous obtenez miraculeusement les seuls vrais bénéficiaires de cette catastrophe mondiale. Etonnant, non comme disait Desproges ?
 
La vraie et bonne question à se poser a toujours été celle-ci : à qui profite le crime ? Y répondre revient à se résoudre à une vérité amère : l’inconcevable devient une réalité comme l’écrit justement Jacques Dumont (lien Mondialisation) mais le processus irréversible est allé tellement loin depuis, que personne ne souhaite réellement regarder en arrière et recouvrer sa lucidité pourtant salutaire. Trop d’intérêts en jeu, trop d’intérêts imbriqués, trop de puissantes forces qui poussent dans la même direction, trop de complicités et une certaine duplicité de l’opinion publique occidentale qui préfère ne pas soulever le capot et se salir les mains tout en remplissant benoîtement son réservoir d’essence en supputant qu’elle demeure indirectement une des bénéficiaires de ce hold-up planétaire en cours. Triste réalité de notre confort en partie assuré au dépend de la planète entière. Le débat agite pourtant de plus en plus de monde et les langues se délient lentement mais sûrement comme cette surprenante intervention en plein parlement japonais (lien Voltaire). Hélas le brouhaha est bien vite étouffé comme en témoignent les fracassantes révélations de l’ancienne traductrice du FBI, Sibel Edmonds, qui n’ont pas mérité également une seule ligne dans les médias traditionnels (lien Liberté internets). Silence, on pille !  




Le projet de la PNAC est en route...




La communauté européenne se bâtit selon les ordres et desiderata de l’Empire
 
 
Il est vrai que la plupart des pays européens ont basculé comme autant de dominos dans l’escarcelle impériale depuis la chute des tours et que ces mêmes contrées participent désormais activement à la gigantesque mascarade à une échelle ou à une autre (enlèvements, escales complaisantes pour les charters de la honte, implications avérées dans les coups tordus de l’Empire, etc). Tous silencieux parce que tous complices, tel est le pacte secret qui lie les uns et les autres. Les multinationales et leurs bras armés (CIA – Pentagone – Mossad - pacte atlantiste - armée impériale) tiennent les classes politiques qui tiennent à leur tour les peuples grâce à des recettes populistes totalement indécentes. Nous voilà effectivement à des années lumières de l’idéal européen sur le vieux continent mais bien dans l’optique atlantiste de l’OTAN et des consortiums (voir lien Mondialisation sur l'OTAN, Israël et l'Europe). La communauté se bâtit selon les ordres et desiderata de l’Empire comme une proche succursale et une excroissance naturelle. L’Amérique s’embourbe en Afghanistan ? C’est l’Europe qui est priée de fournir ses escouades disciplinées pour sauver le soldat Ryan ! L’Europe, c’est l’Amérique, tout simplement, ne nous leurrons pas et la vraie guerre qui agite le monde est une guerre économique de domination par tous les moyens y compris le false-flag (lien Wiki). « En d'autres termes, la stratégie de sécurité nationale des Etats-Unis de même que le projet pour un nouveau siècle américain” (PNAC) présentent les attentats du 11 septembre sous un visage très inquiétant. Les militaires possèdent une unité de choc spécialisée dans la gestion du terrorisme, le Proactive, Preemptive Operating Group (P2OG) dont la fonction est de lancer des opérations secrètes préventives et provocatrices contre des groupes terroristes, ce qui consiste à infiltrer ces groupements terroristes, à les amener à mener des actions, à donc se dévoiler pour ensuite justifier une réponse offensive et violente contre lesdits groupes. » (même lien Karmapolis). Divine surprise en effet que cet 11 septembre 2001 qui a arrangé tellement de monde en intervenant au moment t… The money time comme on dit au basket.
 
Le monde occidental (symbolisé par le complexe militaro-industriel tant redouté par Eisenhower et Kennedy) lutte en réalité pour asseoir définitivement son hégémonie et sa folie prédatrice au moment même où des puissances émergentes du Sud réclament un partage vaguement plus équitable des restreintes ressources au nom de cette économie de marché (ce cheval de Troie à trois têtes : OMC – FMI – Banque mondiale) valable pour les uns et plus que conditionnelle pour les autres… Jeu de dupes où les perdants sont toujours les mêmes, soit la quasi-totalité des habitants de la planète pour qu’une infime minorité continue de rafler tranquillement la mise. Quel progrès ! Ne nous leurrons pas également sur un éventuel changement de politique qui interviendrait à la faveur des futures élections présidentielles américaines (liens Perspectives). Obama ? Une illusion qui risque de s’évanouir définitivement si elle prend corps. Hillary ? Celle qui a soutenu la guerre d’Irak et a crédibilisé les mensonges énormes de l’administration Bush à propos de la guerre contre le terrorisme ? C’est juste une facette légèrement plus diplomatique du système en place, une version « updatée » et mieux adaptée de la clique Bush and Co. Il se murmure que la passation de pouvoir et le partage des dossiers sensibles est déjà en train de s’accomplir entre le staff du pantin et celui d’Hillary, voilà pour le suspens haletant à venir.
 



Tous complices...

 


A ce niveau, l’improvisation n’a plus sa place
 
 
Les dés sont hélas pipés, les machines à voter sont déjà bien programmées comme les fois précédentes (lien sur l’élection truquée de Bush – Agoravox, liens Bellaciao). A ce niveau, l’improvisation n’a plus sa place mais Dieu est convié à la grande kermesse baroque et décadente de cette « démocratie » triomphante. Les élections aux USA ? Une parodie populaire qui est seulement démocratique lorsque l’on s’avise de voter pour le bon candidat choisi par l’establishment affairiste (liens Perspectives). Drôle de manège sous acide digne de Las Vegas parano. Voilà le modèle qu’il s’agit de suivre donc, strass, paillettes et trucages en série. Las Vegas, les lumières, les Pom Pom girls, le drapeau étoilé et les machines à voter électroniques de Diebold (une entreprise proche du…Pentagone) ! Pour parfaire notre analyse de la situation impériale et de ses déclinaisons possibles du côté de…chez nous, il convient d’apporter deux ou trois précisions finales et importantes.
 
Ceux qui imaginent que le projet ourdi par le complexe militaro-industriel n’est pas si mauvais pour eux puisqu’ils font partie de la zone bénéficiaire de l’Empire et qui pensent qu’ils en tireront cyniquement un dividende d’une manière ou d’une autre, à ceux-là, il faut s’empresser d’affirmer que le pacte est faustien et que le seigneur a toujours exploité aussi ses serfs… Les attaques contre le droit du travail, les libertés individuelles, le syndicalisme et le militantisme rappellent aux doux naïfs vivant sous nos latitudes égoïstes, que les peuples occidentaux affaiblis par la factice « crise » sont également au menu de ces charognards à l’appétit infini. Pour se faire une  idée de ce qui se complote dans l’ombre du 11 septembre, quelques lignes de Michael Ruppert (« Franchir le Rubicon » à lire absolument) suffisent pour donner une froide indication : « Une ou deux remarques assez raides sur les moyens de sortir très temporairement de la crise: mettre sur pied une opération de grande ampleur du type Plan Marshal pour trouver de toute urgence de nouvelles sources d'énergie fossiles en acceptant le prix prohibitif de l'opération. Ou tout simplement diminuer la demande en diminuant le nombre de consommateurs. Bref, une réduction de population qui devra se faire soit de façon radicale via les guerres et la famine, soit de façon plus contrôlée via des épidémies (armes biologiques sélectives) pour qu'à terme, comme l'explique le géologue Walter Youngquist , la population mondiale passe de 6 milliards à 2 milliards d'individus. Et ce, drastiquement. Horriblement. Oui, ce genre d'hypothèse est discutée au sein du CFR » (citation extraite de l’article de Karmapolis toujours).
 
 
 
 

Diversion et massive distraction sont au programme

 


Diversion et massive distraction sont au programme
 
 
 
CFR ? Voilà un des vrais cercles de décision où la vie de milliards d’individus est jaugée et pesée par ces obscurs démiurges. Voilà une partie à peine émergée de ces véritables maîtres de ce monde qui tirent les ficelles et agitent des pantins grimaçants, des bouffons cathodiques et des frénétiques populistes sur des trônes de pacotille pour amuser la galerie pendant qu’ils édifient les fondations du Nouvel ordre mondial selon les directives de la PNAC (voir liens Omegalpha en fin d'article). Diversion et massive distraction sont au programme : du pain, du sexe, des jeux et du cirque, recette éculée qui fonctionne toujours tout comme le concept sacrificiel du bouc émissaire (étranger, chômeur, arabe, barbare, pauvre, handicapé, gauchiste, gréviste, etc). Au CFR, l’atmosphère est studieuse, ici on se préoccupe de mettre en route le projet de civilisation qu’ils ont concocté…dans leurs seuls intérêts, entre gens biens et propres sur eux (lien -  Le Plan),. Lors des réunions du CFR, de Davos, du G8 ou du groupe Bilderberg (lien Wiki) où l’on croise Rockefeller (liens), Cheney (lien vidéo), Bill Gates, Lellouche ou Devedjian et tous les cadors de la politique atlantiste et de l’économie mondiale, nos imprécateurs mettent au point une stratégie commune de domination sans partage du monde. Cette élite occidentale qui s’appuie sur la puissance des multinationales, décide du cours des matières premières, de celui de la vie d’un homme dans telle ou telle région, de l’opportunité d’une guerre, d’un conflit, d'un coup d'état, d’une famine ou même pire peut-être dans la suave moiteur d'un salon confortable, entre deux cigares et un digestif millésimé. Notons par ailleurs que tous ces « atlantistes » convaincus sont souvent issus de la mouvance de l’extrême droite ("Néocons"), ce qui nous donne une idée assez précise de leur niveau d’empathie et d’humanisme. Affabulations bien sûr et paranoïa aigue certainement. Si cela peut rassurer nos lecteurs…
 
A ceux qui pourraient rétorquer immédiatement qu’il s’agit là d’un pot-pourri de toutes les théories conspirationnistes, Omegalpha demande un dernier effort, le visionnage de cet extrait d’une interview donnée par Aaron Russo, immense producteur d’Hollywood au pedigree impressionnant (lien Wiki, section Bonus). Au summum de sa gloire, le milliardaire a été contacté par un des membres de la famille Rockfeller pour intégrer le cercle des élus et devenir un membre du prestigieux CFR déjà évoqué. Ce qu’il raconte mérite une attention toute particulière car chacun des points évoqués dans ce long article se retrouve d’une manière ou d’une autre confirmé dans ses propos édifiants. Atteint d’un cancer incurable, A.Russo a laissé un drôle de testament qui fait froid dans le dos (lien Dailymotion). Après avoir visionné l’extrait, jetez un œil sur les derniers liens relatifs à la biométrie, au flicage numérique et au délire sécuritaire (proposés dans la partie Bonus). C’est après seulement que vous aurez une idée assez précise de ces Etats-Unis d’Amérique, du mythe qu’il véhicule et de la réalité plutôt effrayante qui se cache derrière ce décor en carton-pâte lorsque les paillettes retombent. Voilà le projet de société que nos dirigeants atlantistes sont priés de mettre en place pour fortifier le Nouvel Ordre mondial avec la complicité active des peuples qui ne mesurent pas réellement ce qui se trame en coulisses en glissant leur bulletin de vote. La France a choisi pour cette mission de mise en conformité impériale, Nicolas Sarkozy (vidéo de Sarkozy – Dailymotion). Wait and see…
 
 
 
L’élément primitif :
Les attentats du 11 septembre, premier acte d'une crise mondiale majeure (Karmapolis) - Un juge de Guantanamo évoque des "pressions" du Pentagone (Libération) - Les directives aux gardiens de Guantanamo embarrassent l'armée américaine (Le Monde) - A Guantanamo, la loi s'applique aux iguanes, mais pas aux détenus... (le Matin)  - Vols secrets de la CIA : le gouvernement espagnol a menti aux enquêteurs européens (Voltaire) - Des révélations sur la CIA embarrassent Copenhague (Figaro – Spyworld)La CIA a détruit des enregistrements d'interrogatoires "musclés" (Le Monde) -Vidéos de la CIA détruites : l'ONU inquiète (Nouvel Obs).- Bush veut tenir la question de la torture à l'écart du débat sur un ministre... (La Provence - Monde) - Human Rights Watch épingle les USA et l'Europe (Nouvel Obs) - Bush au Moyen-Orient : un double échec - par Bernard Ravenel (Mondialisation) - Le Pentagone s’apprête à reprendre les essais d’armes chimiques et biologiques à ciel ouvert (Voltaire) - Francesco Cossiga - Wikipédia - Selon le président Cossiga, le 11-Septembre a été organisé par les services occidentaux (Voltaire) – Opération Gladio (wiki) - Rapport Andreotti sur l'Opération Gladio [Voltaire] -  11/9 : Le Mossad surveillait depuis longtemps les pirates qui ont détourné les avions par Wayne Madsen (Mondialisation) – 911, L’ignoble vérité Quand l'inconcevable devient réalité - par Jacques Dumont (Mondialisation) – Attentats du 11 septembre 2001 : le Parlement japonais pose les questions de Thierry Meyssan (Voltaire) - LES REVELATIONS DE SIBEL EDMONDS SONT CENSUREES PAR LA PRESS U.S. ET FRANCAISE (Libertés & internets) - L'OTAN et Israël : Instruments des guerres de l'Amérique au Moyen-Orient (Mondialisation) : «  L'objectif diplomatique et sécuritaire d'Israël…doit être clair : rejoindre l'OTAN et entrer dans l'Union Européenne. » Avigdor Lieberman, (ministre des affaires stratégiques d'Israël. )- False flag - Wikipédia
 
 
Perspectives :
 
 
 
Le Plan :
 
CFR - Wikipédia -  Bilderberg - Wikipédia -  David Rockefeller (Wiki) - The Rockefeller Foundation (art factories) - The Rockefeller Foundation est une fondation qui a pour but d’enrichir et de soutenir les modes de vie et les moyens d’existence des populations exclues et en difficulté, à travers le monde. (sic) - POURQUOI BILL GATES, MONSANTO ET ROCKEFELLER ONT-ILS PEUR DE L’AVENIR ? (Libertésinternet) -  Dick Cheney ex-director of CFR talks to David Rockefeller
 
 
Bonus :
 
Aaron Russo - Wikipédia - Témoignage de Aaron Russo, producteur et réalisateur de films à Hollywood, sur ce qu'il a appris de la bouche de Nick Rockefeller, au sujet du 11 septembre 2001, de la guerre contre le terrorisme, du CFR etc... Aaron est décédé le 24 Août 2007, 6 mois après cette Interview des suites de son cancer :
 
http://www.dailymotion.com/video/x3qiv7_aaron-russo-sur-le-911-le-cfr-et-ro_politics
 
 
16 000 personnes s'estiment injustement inscrites sur la base de données antiterroriste américaine (Le Monde) - Les Etats-Unis inventent le passeport à puce (20 MN) - Les données personnelles de 600.000 Britanniques volatilisées (Libération) - Les Pays-Bas, terre de bonheur pour Big Brother (Libération)   - L'UE veut criminaliser les actes liés au terrorisme sur internet BRUXELLES (Reuters) - MAM veut mettre fin à "la propagande terroriste" sur internet (Libération) - LA NSA DANS VOTRE ORDINATEUR GRÂCE À SYMANTEC, MCAFEE OU ENCORE ZONE ALARM. (Libertéinternets) - FBI : 1 millird pour constituer une base de données biométriques (Libertéinternets) - Vers une base de données biométriques mondiale? (Rue 89) –  - Le Nouvel Ordre mondial de Sarkozy (Dailymotion). 
40 milliards de dollars de bénéfices pour Exxon Mobil (Le Point) O----------)))) La libre entreprise de domination (Omegalpha)


Omegalpha : 






See U
 
DJ CC Jung
 

Publié dans L'Empire du Bien

Commenter cet article

Doff 07/02/2008 13:28

Me revoila avec mon compliment habituel : une formidable analyse de la vue derriere le miroir aux allouettes. Une régalade à lire alors que pourtant le contenu profond, est tellement vomitif. Orwell était tellement dans le vrai il y a plus de 50 ans, qu'on peut se demander si il n'a pas plus inspiré les manipulateurs ultra puissants qui nous baladent, plus qu'averti ses semblables des dérivent probables de nos sociétés.

cc jung in effect 20/02/2008 20:12

Merci pour le compliment habituel car comme d'habitude...cela fait plaisir. Je vois que la lecture d'Orwell est à présent bien entamée... Je me suis souvent demandé jusqu'à quel point 1984 avait inspiré les "néocons" et autres extrémistes en col blanc. Notre pire cauchemar est leur rêve visiblement...