Garraud s'égare

Publié le par cc jung in effect

Le loup Garraud et les moutons noirs

 
Après le prolixe Raoult, c’est au tour du député UMP Jean-Paul Garraud de défrayer la chronique en frayant dans les eaux boueuses de la surenchère.
 
La rupture prônée par le grand Nicolas fait des émules aux longues oreilles qu’il convient de tirer. Le bonnet d’âne (à ne pas confondre avec la généreuse poitrine de Marianne) est attribué à ce jour au merveilleux élu de la nation, le sémillant Jean-Paul Garraud encarté UMP, pour sa proposition de loi sur la "déchéance de la nationalité française". Le député de Gironde, tout comme Eric Raoult, a choisi le fleuron de la presse française pour dégainer le fleuret, le dorénavant très respectable hebdomadaire d’extrême droite, Minute. Les bons français s’adressent aux vrais français en somme…
 
Le fier politique considère que la révolte des anciens esclaves maures dans les favellas bétonnées a été un spectacle insupportable, indigne de l’image qu’il se fait de la belle République. Une jacquerie crépue et basanée sur la belle terre de nos ancêtres gaulois ? Voilà de quoi offusquer durablement les gardiens du temple de la patrie en danger. Les moutons noirs de nos banlieues méritent d’être tondus sur le champs ! Des émeutiers français ? Du jamais vu ! Ils méritent donc d’être embastillé, mieux même, ils ne méritent plus de partager le suprême honneur de faire partie de la nation tricolore, ces sans-culottes colorés. Boutons les mutins, matons les moutons et mutons les ailleurs !
Troisième oeil
 
 
 
Crimes contre l’humanité
 
Certes, mais au delà de l’effet d’annonce qui vise les lecteurs de Minute (une minute, c’est effectivement le temps moyen de réflexion de cet électorat), il y a une réalité législative beaucoup plus complexe. Les adolescents émeutiers, avant la « déchéance » tant souhaitée, devront être convaincus d’actes de "terrorisme, crimes contre l'humanité et crimes contre l'Etat et la paix publique", rien que cela.
 
Pour « le terrorisme », vu les patronymes, cela ne devrait pas poser de réels problèmes, Mohamed sera certainement un jour un terroriste en puissance, autant anticiper. Idem pour « la paix publique », brûler des voitures la nuit en dehors de toute fête religieuse relève de la pratique païenne et est de nature à troubler le sommeil des justes. Pour le « crime contre l’Etat », rien de plus simple : affronter la milice d’Etat, c’est donc attaquer l’Etat tout simplement. Pour le « crime contre l’humanité », les laborantins de l’UMP concoctent sans doute une quelconque décoction sémantique, quelque chose du genre « génocide du parc automobile français », « meurtre en série de véhicules roulants » ou, comme dirait un célèbre philosophe, un « pogrom anti-républicain doublé d’une immolation massive, idolâtre et ethnique des biens de consommation". Le choix n’est pas encore arrêté.
 
 
 
Lien :
 
Emeutiers "déchus" : Garraud s'explique
 
 
 
 
_____________________________
 
 
Supplément d'état d'âme
 
 
Petite parenthèse qui concerne un site « d’informations » ( Observabilis.com ) que le DJ a parfois cité ici ou là, et qui s’avère un beau spécimen d’infos spectacle et, plus inquiétant, de manipulation malsaine sur fond de parano et de terrorisme avec en ligne de mire, la communauté musulmane. Le pot aux roses brunes a été découvert à l’occasion des émeutes de banlieue, le site publiant un article intitulé « le terrorisme urbain » (voir plus loin le lien) que Minute aurait censuré tant il est un summum de démagogie, de raccourcis et l’étalage éhonté d’une stigmatisation outrancière. Il y est question de Djiadistes, de légions de guerriers surentraînés, d’Al Quaida, d’intervention de l’armée, de guerre inévitable, de Paris assiégé, de bouclages des territoires de banlieue (par Tsahal ?) et d’autres délires du même type.
 
 
Voici un aperçu des titres parus à cette période (page « terrorisme ») :
 
« Des guerriers urbains incendient les églises et les synagogues »
 
« Plus de 3500 voitures brûlées, les deux tiers sur les 3 dernières nuits, faut-il envoyer l’armée? »
 
« Des islamistes pourraient détruire des avions civils en France »
 
« Les violences urbaines ne sont pas terminées en France »
 
« Les violences urbaines sont en recrudescence en France, surtout en province »
 
 
Ils viennent de confirmer les soupçons du DJ en publiant un article en apparence anodin, « La France des pauvres atteind un record absolu avec plus de 6 millions d'individus recensés sous le seuil de pauvreté ». On notera la formidable faute d’orthographe dans le titre (atteind du verbe atteindre) et surtout l’image qui illustre cet article (repris) de Libération sur les déboires de l’assurance-chômage. C’est ainsi que commence la manipulation, par le choix des titres, des illustrations, des amalgames, petite musique secrète qui pénètre lentement les esprits et les cœurs.
Soyons vigilants !
 
 
See U
 
CC Jung
 
 

Publié dans Omegactualité

Commenter cet article