L’Uncle Ben Laden et la kyrielle d’attentats inimaginables

Publié le par cc jung

Le mois de septembre vient de s’achever et il a été l’occasion pour certains protagonistes du Nouvel Ordre Mondial de se mettre en valeur et d’occuper le devant de la scène. On songe bien évidemment à Ben Laden, le porte-parole officieux et barbu de la Maison Blanche. De même, on s'interrogera sur la profusion des attentats « inimaginables » qui pullulent chez les vassaux de l’Empire. Voici donc le résumé d’un mois de péripéties, d’attentats incroyablement déjoués à l’ultime instant, de bombes, de complots, de rumeurs, de sottises, de manipulation et de propagande grossière. Et encore, on vous épargne pour cette fois, les B’52’s nucléaires…
 
C’est organisé comme une campagne promotionnelle d’envergure pour une marque : on fait monter la pression, des infos sont lâchées ici ou là, les média fébriles et dociles font enfler le bruit jusqu’au jour de lancement mondial du produit. Et là, le miracle annoncé se produit comme à chaque fois : la compil d’OBL arrive toute chaude, à l’heure prévue par le…staff de la Maison Blanche. Le bon Uncle Ben… On l’avait pourtant laissé mourrant dans des abris montagneux au Waziristân en proie à des complications rénales, les mêmes ennuis de santé que l’ennemi public N°1 avait soigné à l’époque…dans une base militaire américaine (Dubaï) quelques semaines avant le fumeux 11 septembre 2001 (liens Mondialisation – Global research)…
 
On le disait à l’agonie, terrassé par des fièvres terribles et notre vaillante PQR nationale (La presse lorraine est hardie - Omegalpha) se permettait même de publier son très officiel avis de décès. Mais la série qui fait un carton au box-office de la peur depuis quelques saisons ne pouvait se passer de son personnage principal, de son traître Emmanuel Goldstein (voir « 1984 » d’Orwell, lien Wiki) et des deux minutes de la haine que l’on a rebaptisé « choc des civilisations ». Sans le vil symbole, la fête est moins folle… Alors le héros enterré trop vite refait surface, il serait donc vivant (lien 20 MN)… Difficile en effet de se passer de cette mascarade barbue, le Ben Laden sert à tout dans la maison…blanche, à laver les soupçons, à blanchir les intrigants, à rajouter une couche d’adoucissant pour faire passer la pilule amère, à voiler le réel et à éviter de laver son linge sale en famille (Démocrates et Républicains). Des doutes sur le 11 septembre ? Des doutes sur la sanguinaire épopée irakienne ? Des inquiétudes quant à l’état de délabrement avancé de la démocratie américaine ? Des hésitations à propos de la « guerre contre le terrorisme » ? Une seule solution s’impose, une bonne compil pour faire swinger tous ces esprits chagrins ! Annoncée pour le 6e anniversaire du 11 septembre (lien le Monde), bénéficiant du buzz du Pentagone pour préparer le terrain (lien AFP), le best of de Dead or Alive en version saoudienne s’est directement hissé dans le Top 50 de l’info dès sa publication. Une vraie réussite pour le département marketing du Pentagone.
 
Al Quaida est « presque sans pouvoir » feint une conseillère de Bush en oubliant que toute la machine propagandiste a monté en sauce et mis en scène la publication de cette nouvelle cassette. Une réapparition plutôt énigmatique que les services secrets US se sont empressés d’authentifier (voir extrait dépêche AFP) afin d’exploiter au plus vite cette communication fabriquée sur mesure par la nébuleuse islamiste pour servir les desseins… de l’Empire. Avec la subtilité d’un dragster, le président Bush a embrayé depuis Sidney où il participait au sommet de l’Asie-Pacifique, en affirmant qu’il trouvait « intéressant que dans la vidéo l'Irak soit mentionné, ce qui nous rappelle que l'Irak fait partie de la guerre contre les extrémistes ». Encore une fois, Ben Laden tombait à pic dans la discussion animée et non pas comme un cheveu dans la soupe puisque les Démocrates bataillaient à ce moment précis pour un désengagement massif des troupes US en Irak.  Bref, « la vidéo de Ben Laden justifie la guerre en Irak » conclut gaillardement Bush (lien Reuters). CQFD.
L’autre volet du concept Ben Laden, l’affaiblissement des défenses immunitaires de la « première démocratie au monde » pour mettre en place une junte militaro-industrielle à peine déguisée, suivait bien évidemment. « Lors d'un discours à New York, le chef de la CIA, Michael Hayden, a affirmé qu'Al-Qaïda était en train de préparer des attentats "de grande envergure" visant les Etats-Unis. "Al-Qaïda vise des cibles qui feraient un grand nombre de victimes, causeraient des destructions massives et auraient des conséquences économiques importantes" (liens AFP visible sur frenchtebyan – Figaro). Stupeur et tremblement au programme pour l’opinion publique US que l’on « travaille » en profondeur. Mais Ben Laden, en plus d’être ponctuel comme un coucou suisse s’avère également pratique comme un …couteau suisse puisque le barbu de la série n’a pas oublié de rajouter un couplet et une pincée de gloriole à propos du 11 septembre 2001 (lien Cyber presse) au moment où de plus en plus de voix discordantes percent la chape de plomb qui pèse sur ces événements on ne peut plus troublants. Qui dit mieux comme responsable de la communication ?
  

le-puzzle.jpg



Message d’Al Quaida qui colle à l’actualité de la Maison Blanche à la virgule près
 
Le seul problème quant à cette compil, c’est qu’il y a un air de déjà-vu et que le procédé finit par être… barbant. Voilà un mort-vivant qui réapparaît pour la énième fois et qui ajuste son message à la virgule près pour coller à l’actualité de la Maison Blanche en alimentant directement sa propagande, comme toujours. La barbe, justement… Les services étaient sans doute bien conscients de cette bourde impossible à camoufler lorsque l’on bidouille une compilation toute neuve…à partir d’images d’archives pour faire ressusciter le père Fouettard au turban. D’une barbe blanche hirsute, nous voilà avec une barbe vigoureusement noire et juvénile. Pour masquer l’anomalie, les services de communication ont ressorti l’arsenal de la bêtise massive en nous faisant croire qu’il s’agissait d’une manœuvre et d’un signal pouvant laisser augurer de nouveaux attentats (lien Reuters). L’habile manœuvre de diversion était osée, la grossièreté des effets a si souvent été le gage de la réussite. Le hic, c’est la barbe noire du pirate alors on agite un chiffon coloré pour détourner l’attention. Regardez ailleurs ! Colorer sa barbe pour envoyer un message à l’heure de la fibre optique, de l’ADSL et du réseau satellitaire ? Le gag est réussi mais il s’agissait surtout d’occulter une évidence : cette bande est fausse (liens Voltaire – Mondialisation).
Il s’agit sans doute d’un montage d’images d’archives (d’où le soudain rajeunissement de la pilosité du fantôme). Les passages relatifs à l’actualité pour « dater » le message (allusions à Brown, Sarkozy and co) ne sont jamais face caméra mais toujours en « voix off » sur une image fixe de l’hologramme numérique. « Ainsi le son est dissocié de l’image, Bin Laden continuant à parler alors que l’image est figée. Environ 1 minute et 36:58 seconds après le début, l’image vidéo se fige tandis qu’on continue à entendre Bin Laden parler. L’image animée reprend à 12:30. La vidéo se fige à nouveau à 14:02 et ne bouge plus jusqu’à la fin de la séquence. Toutes les références faites par Bin Laden à des événements actuels (et qui permettent de dater la vidéo), par exemple le 62è anniversaire du bombardement nucléaire du Japon, l’élection de Sarkozy ou la nomination de Gordon Brown, sont énoncés quand l’image vidéo ne bouge pas. Il est nettement plus simple de trafiquer une bande son que de générer des mouvements de lèvres sur une vidéo »(Lien Mondialisation Canada) .
D’ailleurs les retouches numériques sont apparemment avérées, elles portent même la signature d’une entreprise…américaine. « IntelCenter est une entreprise privée qui rend des « services » aux services secrets. L’entreprise collabore étroitement avec le Pentagone, son personnel se recrute surtout parmi les anciens collaborateurs des services secrets de l’armée américaine. L’année dernière déjà, le groupe anti-guerre états-unien « Prison Planet » avait prouvé qu’IntelCenter avait sous-titré des images d’Al-Qaida de l’an 2001 avec de nouveaux textes de l’an 2006. » (Voltaire). La boite de production audiovisuelle dernier cri dans les cavernes à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan pour filmer le fugitif souffreteux et les cassettes qui se téléportent magiquement dans les rédactions sans être repérées depuis des années, c’était un peu gros mais cela a longtemps bien fonctionné quand même…
Il est question aussi d’un timing parfait pour cette production d’Al Quaida limited puisque la nouvelle parodie a été publiée dans la foulée des commémorations des attentats terribles du 11 septembre 2001. Six ans après le funeste jour et l’épais brouillard qui a occulté la raison commune, les yeux commencent lentement à s’ouvrir et les langues se délient. En dépit de la propagande massive qui se déverse en continu et du procédé courant de « debunking » des services secrets (lien Wiki, voir exemple), l’opinion publique outre-atlantique commence à flairer le coup tordu. Ainsi, une majorité de citoyens américains souhaite une enquête approfondie pour déterminer le rôle exact de Bush et Cheney dans le déroulement de cette gigantesque opération qui s’apparente à un Pearl Harbor bis (lien Voltaire). Plus signifiant, aucune explication crédible et scientifiquement correcte ne parvient à expliquer la chute des tours du WTC après tant d’années. « 130 ingénieurs et architectes d’Auckland (Californie) présenteront au Congrès américain une version des événements tragiques du 11 septembre 2001 qui risque de faire sensation. Selon eux, les tours jumelles du World Trade Center, cibles de l’attaque de deux avions pilotés par des terroristes kamikazes, se sont effondrées à la suite d’une "démolition contrôlée" au moyen d’explosifs. » (Lien Armées.com).
 
 

dir-com-2-bush.jpg


 
 
A ce niveau de collusion et d’omission, on peut parler de pure désinformation
 
 
La consultation des quelques liens proposés relatifs aux attentats de 2001 (liens regroupés sous l’intitulé 11 septembre) devrait prouver aux plus récalcitrants que la somme des interrogations et des étrangetés atteint un niveau vertigineux. Tout semble indiquer au fur et à mesure des investigations, qu’il s’agit là d’un « inside job » soigneusement préparé et manigancé. Les 115 mensonges de la version officielle (lien Voltaire) sont le symbole même d’une liste d’invraisemblances qui s’allonge chaque jour un peu plus sans que la presse traditionnelle ne traite de ce scandale planétaire en cours. Voilà qui indique au passage les limites de nos presses respectives qui s’empressent de ne pas mettre sous presse la révélation d’un mensonge qui nous oppresse. A ce niveau de collusion et d’omission, on peut biffer la notion même d’information dans nos démocraties pour parler de pure désinformation, tout simplement. La mainmise des multinationales et des capitaines d’industrie sur les groupes de presse explique cette uniformisation du mensonge et son institutionnalisation (voir ressources du site, « l’empire en pleine confusion 1 – 2 » - Omegalpha). Pas question de saboter le juteux business et la rapine planétaire en exerçant le droit à l’information que le public espère naïvement. Il est désormais question de communication, c'est-à-dire de propagande formatée par des journalistes enrôlés dans la guerre factice « contre le terrorisme » (voir « le journalisme de guerre », ressources du site).
 
Quant on réalise à quel point le 11 septembre a été en quelque sorte une « bénédiction » historique pour nombre de gouvernements (la « divine surprise », voir Lien Voltaire sur Rumsfeld), on comprend que le mythe se doit de perdurer pour que les plans ourdis (l’instauration d’un fascisme planétaire, PNAC) s’accomplissent sur fond de chaos planétaire…organisé. En une journée, le monde a effectivement fait un bon prodigieux en arrière. En deux heures à peine,  les avions qui se sont engouffrés dans les tours ont pulvérisé des siècles de lutte pour les Droits de l’homme et ont brûlé vif des concepts autrefois fédérateurs comme le droit à la vie privée, la liberté individuelle, l’égalité des peuples et le droit international. Prodigieux résultat et vive le Nouveau (dé)Ordre Mondial !
 
Le jeu en valait donc la chandelle : pour deux tours jumelles soufflées, les convives ont remporté une ribambelle de présents sous la forme d’une manne pétrolière en Irak et peut-être en Iran, le « droit » de provoquer des « guerres préventives » pour l’Empire et ses vassaux (Israël au Liban), le droit de légiférer pour torpiller la démocratie (Patriot Act, Lois Sarkozy, etc) et la possibilité de faire tout et n’importe quoi en toute impunité (Guantanamo, massacres de civils en Irak, bombardements de population civile en Afghanistan et au Liban, utilisation d’armes prohibées, enlèvements, tortures). Quelques liens (regroupés sous l’intitulé le Nouvel Ordre mondial) nous donnent un aperçu de ce qui se trame dans les coulisses du système mis en place qui n’a rien à envier à l’opération Condor du funeste Pinochet (lien Wiki).
 
  

doc-26748.jpg

 
Attentats de Londres commis par des « kamikazes malgré eux »
 
 
L’usage du terrorisme d’état n’est pas nouveau lorsqu’il s’agit d’impacter l’opinion publique pour la rendre plus malléable (attentat de la gare de Bologne en Italie, tueurs du Brabant en Belgique, etc.) mais l’exemple du 11 septembre 2001 et de son utilisation effrénée par l’administration Bush a donné des idées à toute la cohorte des poissons-pilotes de l’Empire. Chacun des vassaux rivalise pour mettre à jour des attentats tous plus « inimaginables » les uns que les autres mais bel et bien imaginés par les cabinets de communication et autres cellules de l’ombre. Inutile de revenir trop longuement sur les attentats de Londres avec leur lot de coïncidences plus incroyables les unes que les autres, du kamikaze errant dans un MacDonald une heure après les explosions et cherchant à joindre ses comparses et de la théorie des « kamikazes malgré eux » émises par Scotland Yard sans oublier les simulations d’attentats qui se déroulaient exactement dans les mêmes stations de métro où les bombes ont effectivement sauté. Que dire des témoins qui contredisent la version officielle sur les explosions en affirmant qu’elles venaient du dessous des rames, des pannes suspectes qui ont justement immobilisés les wagons concernés, des bombes déclenchées via un portable mais sans réseau de télécommunication accessible dans le Subway et surtout de cet assassinat d’un électricien brésilien…qui travaillait justement pour le compte du métro londonien. La raison pour laquelle il a été liquidé sera un jour connue même si on a fait taire à jamais le témoin gênant (lien AP sur le meurtre « par erreur » du Brésilien). A jamais puisque le Bon Tony Blair a décidé de fermer l’enquête judiciaire sur les attentats du 7 juillet 2005 de manière péremptoire au prétexte que la police…savait tout ( ????).
 
Depuis, l’imagination des concepteurs s’est débridée avec des vagues d’avions tombant comme une pluie tropicale sur l’Angleterre du fait d’explosifs liquides contenus dans les canettes de soda aux bombes dans les trains allemands de terroristes libanais abandonnant leur liste de courses et numéros de téléphone (voir « Terrorisme : la preuve bidon de la presse allemande » (Voltaire)) sans oublier la formidable histoire d’une autre cellule terroriste allemande qui visait une base US et surtout le premier prix d’un « Vidéo-Gag » local (liens Voltaire – Le Monde – Nouvel Obs). Pour comprendre l’utilité de ces attentats inimaginables déjoués in extremis, il suffit trop souvent de juxtaposer le calendrier politique local et le moment où les attentats « terrifiants » sont déjoués. Les avions anglais en perdition sont intervenus pour sauver Blair à l’époque au moment où toute la classe politique britannique le poussait à la démission. Tout comme les autres attentats anglais sont intervenus au moment où il s’agissait de faire passer des lois « anti-terroristes » plus coercitives au Parlement anglais (modification de l’Habeas Corpus – Wiki)). Les derniers attentats terrifiants en Allemagne ? « Le numéro deux du groupe parlementaire du parti conservateur (CDU) Wolfgang Bosbach a fait observer que ces tentatives survenaient dans une "période extrêmement sensible" : "Dans quelques heures, on sera le 11 septembre et le Bundestag (chambre basse du Parlement) décide en octobre de la poursuite du mandat en Afghanistan", où des soldats allemands ont été déployés. » (lien AFP plus disponible en ligne). Bingo, il s’agissait de bisser le contrat avec l’Empire !
Quand on voit d’ailleurs comment sont menées les enquêtes sur les attentats terroristes comme celle de Lockerbie (enquêteurs corrompus pour accuser la Libye, voir liens Figaro – Wiki – Monde Diplomatique), on peut toujours attendre un soupçon de vérité dans ces affaires qui fleurent bon la manipulation. Il est vrai que les conclusions d’enquêtes peuvent d’avérer gênantes parfois lorsqu’elles mettent en lumière des pratiques étranges… Comme ces valises qui échappent à toutes vérifications aéroportuaires parce que des compagnies aériennes US convoient des kilos d’héroïne directement issus de la plaine de la Bekaa au Liban à destination du monde entier. Un tour de passe-passe poudré que les terroristes ont habilement exploités en échangeant discrètement le bagage initial par une copie conforme bourrée d’explosifs… Mais chut ! On se contentera de sourire en lisant l’alerte pimentée de Londres qui pousse le ridicule sécuritaire à son comble et le loufoque complot de la semaine aux USA (liens Figaro – Courrier International). On aurait pourtant tort de prendre à la légère la folie manifeste de l’Empire et ses imprécateurs comme on le verra prochainement avec l’histoire des B’52 chargés « par erreur » d’ogives nucléaires… Le sujet est passé comme un bombardier furtif dans l’actualité mais il mérite que l’on s’y attarde. Escale prévue donc pour bientôt…
 
 
 
 
 
Liens :
 
 
Global research, article du Figaro (English – French versions)
 
 
Vivant? (20 MN)
 
 
 
 
 
 
 
 
Reprise ici : http://french.tebyan.net/Sites/default.php?id=2787&part=320&nameprj=french
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un exemple de Debunking : Aucun aéronef n'a percuté la tour #2 du WTC (conspiration.ca) !!!!!!!!!
 
---------------------------------
 
Le 11 septembre 2001 :
 
 
 
 
 
 
 
Les mystérieux sosies du 11 septembre - par Marina Montesano (Mondialisation)
 
 
 
 
 
 
 
 
« Une agence créée au lendemain des attentats du 11septembre 2001, la Transportation Security Administration (TSA), a fiché plus de 100 000 opposants à la politique de George W. Bush et les soumets à des contrôles abusifs de sécurité pour les empêcher ou leur interdire de prendre des vols intérieurs ou extérieurs. »
 
 
 
Vidéo de Eric Laurent à voir…(la face cachée du 11 septembre)
 
 
 
 
 
 
 
 

-------------------------------------
 


Le Nouvel ordre mondial
 :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
« (…) Parmi leurs nombreux atouts, la capacité à voir en quasi-temps réel, à traquer des groupes humains au sol grâce au rayonnement infrarouge, ou même certaines substances chimiques pouvant servir à fabriquer des armes ou de la drogue. Aux manettes de ces bijoux de technologie, deux agences des plus secrètes, la National Geospatial-Intelligence Agency (NGA) et le National Reconnaissance Office (NRO)(…) »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
« (…) furieux à l’issue de la conférence sur la crise climatique que GW Bush avait annoncée à grand coup de tambour et trompette lors du récent G8 de juin, en Allemagne. Comme prévu, cette conférence se réduisit une pénible manœuvre de diversion ou de retardement, pour on ne sait quoi, pour on ne sait quel but. Même des pays comme le Brésil, l’Inde et la Chine qui, sur cette question de la lutte contre le réchauffement climatique, se retrouvaient parfois aux côtés des USA, ont participé à la mauvaise humeur générale à l’encontre du président des USA. Même l’ami fidèle par tous les temps, le Britannique, n’a pa mâché ses mots et a fait savoir hautement son jugement catastrophique sur cette conférence. (…) »
 
 
 
 
 
- 2007-09-24 (Mondialisation)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
« Le principal témoin à charge se serait vu offrir une enveloppe de 2 millions de dollars en échange de son témoignage contre la Libye.
 
Voici un nouvel élément qui pourrait bien servir les militants de la théorie du complot, dans l’affaire de l’attentat de Lockerbie qui avait coûté la vie à 270 personnes. »
 
 
 
 
Les preuves trafiquées du terrorisme libyen, Pierre Péan, 2001 (Monde Diplomatique, à lire absolument)
 
 
L'étrange complot contre l'Amérique (Courrier international)
 
 
 
 
--------------------------------------
 
 
Ressources du site :
 
L'Empire en pleine confusion (2) - L'Empire en pleine confusion (1) - Un invité surprise dans la campagne électorale - La grande famille d'Al Qaïda... - La mort de Ben Laden ou la fin d'une alliance ?  - La mascarade barbue - USA : le mensonge empire - 11 septembre : des étudiants pas comme les autres - Le 11 septembre tue encore - Voix discordante et faits concordants - L'homme du 11 septembre - La curieuse histoire de la fin de Zarquaoui - Attentats virtuels mais vraies retombées - Attentats : comme un air de déja-vu - L'Empire a de...l'imagination - Les 2 tours et la diagonale du Fou  - L'assassinat ciblé des droits de l'hommeQuelques évidences sur le 11 septembre - Reloaded -  Un article qui vaut les deux tours - Haute voltige - Londres : c'était presque Al Quaida - London calling - Le Tonitruant Blair et sa communication - Interférences - Manipulation - Trouble double jeu  - Morceaux choisis - Le Mollah motard - Le Vietnam, le mot est lâché - Bush : la déchéance électorale en vue ? - L'odeur du pétrole et la nausée - Un petit flash-back impérial...   - Un petit flash-back impérial... -  La plus grande démocratie... - Terrorisme : à qui profite le crime ? - Moyen Orient : une destruction planifiée  - - La bannière étiolée - Mortelles comparaisons - Israël est en pleine dérive - Liés à l'Empire pour le pire et le meilleur - Terrain miné - 3 petites oranges amères La technique du chaos - Naissance d'une junte militaro-industrielle - Gaza : les murs des lamentations - L'urgence du dossier nucléaire iranien - Iran : propagande une étoile - On a enfin identifié les terroristes - Zarquaoui - L'utilité publique de Guantanamo - Cuba libre - Guantanamo : le silence complice - Guantanamo air line... - Le journalisme de "guerre" ou... -   Presse : l'indépendance d'esprit à l'honneur  -
 
See u
 
CC Jung

Publié dans L'Empire du Bien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilles 03/12/2007 19:40

merci de ta reponse... en fait, je cherchais  a savoir s il existait  des gens comme moi...... je crois que j ai la reponse.. mon commentaire n etait pas exactement la ou il devait etre.... mauvais en informatique !!! mais en realite je n ai pas d interrogations mais pas mal de reponses..... 57 ans a "penser" a chercher a comprendre et....... je tombe sur des "gars" qui essayent de "decrypter" comme tu le dis... l'histoire !!! ah l'histoire..... une info !! on se retrouve comme en 1938.... la russie a la place de l allemagne.... la chine a la place de la russie... les "etats unis d'europe" des ricains laisses en dehors de facons a ce qu ilspuissent intervenir au cas ou.... un bordel economique.... la suisse qui n est plus presente.... quel pays pourrait bien devenir la "banque" du monde ????? je sais, je vais vous emmerder avec tous ces propos mais reflections oblige.... interessez vous au stes de produits phamaceutiques... des marchands de canons ... eux !!!! enfin, des chercheurs qui travaillent pour vous.... des comptes remuneres dans les banques ???? faux.... impossible ce n est pas legal.... j en ai d autres des comme ca ... un peu ennerve le mec.... et oui depuis la naissance... il y a environ 6000 ans ... merci de "m'ecouter".... amities... gilles

gilles 03/12/2007 18:15

j essaye de comprendre.. pour moi c est le fric qu il faut supprimer.. fou est celui qui ne pense pas comme les autres.... je peut developper, mais a quoi bon.... je n existe pas comme toi d ailleurs... et comme  "eux"... il reste l espoir .... une reponse.... une seule reponse  et je me mettrai a combattre....

cc jung in effect 03/12/2007 18:31

Merci Gilles pour ta visite sur Omegalpha. Je n'ai tout à fait saisi le sens de tes interrogations mais les rédacteurs d'Omegalpha "combattent" surtout la désinformation, la manipulation et la communication qui est le nouveau nom de la propagande. Il ne s'agit pas de combattre un clan pour le compte d'un autre puisque le principe de manipulation des masses est également réparti entre les protagonistes de ce jeu macabre avec nous au milieu. Face à la surpuissante armada de la communication impériale et à l'endoctrinement des fanatiques (religieux, imposteurs, fachos, capitalisme sauvage) de tous bords, il convient de rester lucide avant tout et de tenter d'y voir plus clair. Voilà notre humble mission, un peu de décryptage de l'actualité... Pour ce qui est de l'argent comme vecteur de folie, on est tout à fait d'accord, on se tue pour du papier imprimé sans aucune et réelle valeur. Triste constat...